MySpace: la chute d'un réseau social musical innovateur | MusicMug

MySpace: la chute d’un réseau social musical innovateur

5 Juin

MySpace a indubitablement marqué les années 2000. Le réseau social a été sans conteste un innovateur et un leader. Il tente un retour au premier plan depuis la mi-Janvier 2013 avec une nouvelle version. Fondé en 2003, MySpace a été le premier portail communautaire au monde, et est devenu le site musical le plus consulté par les internautes.

MySpace: la chute d'un réseau social musical innovant

MySpace a été longtemps un leader

En l’espace de trois ans, c’était un acteur incontournable pour l’industrie de la musique. Il est devenu un outil de diffusion pour les artistes déjà signés, mais se présentait surtout comme un vivier de jeunes talents dont la grande majorité étaient autoproduits ou issus de labels indépendants. A son pic de fréquentation en Avril 2009, Myspace comptait 230 182 000 utilisateurs. Deuxième site au monde en nombre de connections, il présentait l’intérêt, pour les artistes, de réaliser un site/blog gratuitement et de bénéficier du réseau d’artistes déjà en ligne. C’était donc une nouvelle manière de faire du marketing, ouvrant la voie à toutes les mutations actuelles de l’industrie musicale. Les pages Myspace sont donc devenues la vitrine des groupes. La visibilité et la réactivité étaient les atouts différenciateurs. Facilité d’annoncer les concerts, les nouvelles chansons, etc… Un moyen très simple de rester en contact avec des musiciens et les fans du monde entier. Pendant longtemps, Myspace a été la référence pour les musiciens et les professionnels de la musique.

Le réseau social s’est mal adapté à l’évolution rapide des technologies

Ensuite, de nouveaux réseaux sociaux ont vu le jour avec des options très performantes et optimales liées à l’évolution technologique. Myspace a été décrédibilisé pour plusieurs raisons: les pages mettant longtemps à charger, le lecteur audio mettant à jour le plugin flash du navigateur toutes les deux semaines, la publicité obligatoire (un compte pouvait effacé si on supprimait les publicités sur l’entête de page),  les spams omniprésents, l’espace d’administration allant contre la logique et l’intuition et enfin, le graphisme très dur à retoucher un fois que la page était créée. Un nouveau format de page a été lancé en 2010 pour suivre l’évolution technologique des nouvelles interfaces des réseaux sociaux: Myspace bêta. Mais les internautes ont été déçus, au profit de SoundCloud (simple, intuitif) et Facebook, qui proposent un aspect social et de partage que MySpace ne pouvait fournir.

Encore aujourd’hui, quand on recherche un groupe sur Google, on tombe très généralement sur la page MySpace en premier. Pourquoi? Car les moteurs de recherche indexent ces pages depuis longtemps. Cela reste donc très intéressant en terme de visibilité et de référencement. Il y a 6 mois a été lancé la dernière version, que MusicMug testera. Peut être du renouveau?…

Crédits photo à la une: Image courtesy of jscreationzs at FreeDigitalPhotos.net

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire